CARMENSEITAS

D’après des récits d’ouvrières cigarières
samedi 3 juillet 2010
popularité : 17%

Comme Mérimée, puis plus tard Bizet pour son célèbre opéra, prenant pour modèle de sa Carmen les ouvrières cigarières de Séville au 19ème siècle, Edmonde Franchi nous fait glisser dans la peau de femmes dont une grande partie de la vie s’est passée dans le ventre de la Manufacture de tabac de la Belle de Mai à Marseille. Son texte raconte avec un mélange de délicatesse et de vigueur, l’événementiel et le quotidien, ce qui pèse, ce qui soulage, la lassitude, les collègues, le syndicat, les débuts, l’évolution et la disparition d’un monde. Histoires d’immigration, d’intégration, de luttes pour l’amélioration des conditions de travail, l’égalité homme/femme dans le travail, histoires de solidarité, d’entraide, histoires familiales, histoires d’amitiés et toujours histoires humaines… s’entremêlent… dans un processus cocasse comme l’est la mémoire…

Texte : Edmonde Franchi ;

Mise en scène : Agnès Régolo ;

Lumières : Richard Psourtseff ;

Scénographie : Erick Priano ; Régie : Fréderic Peau ;

Costumes : Virginie BreGer ;

Avec : Hélène Force, Edmonde Franchi, Catherine Lecoq, Tania Sourseva ;

Chants : Michèle Fernandez ; Production : Compagnie Cocktail Théâtre ;

Avec le soutien : Conseil général 13, Conseil régional PACA, ville de Marseille, CUCS, ACSE, Mécènes du Sud, Spedidam et l’absl Zouma-Bruxelles.

Fragmentaire et pluriel, CarmenSeitas est un spectacle qui réunit textes et chants, monologues et dialogues, personnages et allégories, dans une association libre et facétieuse et dans le désir de puiser dans la chaleur de cet héritage, une force qui parfois nous manque.


Portfolio

JPEG - 160.1 ko

Annonces

Le Château des Clandestins au théâtre EL DUENDE

TROIS REPRÉSENTATIONS EXCEPTIONNELLES SERONT DONNÉES LES 8-14 ET 15 FÉVRIER AU THÉÂTRE "EL DUENDE" A IVRY.

"Le Château des Clandestins" est un théâtre fou, brutal, joyeusement provocateur… (Télérama)

"Malavia livre dans cette pièce une très belle performance de comédien" (Les trois coups)

"Le choix de mise en scène apporte certes une part de dérision, mais donne étrangement plus de force et de dynamisme à une interprétation à la fois rythmée, drôle et touchante" (L’Intermède)

Métro Mairie d’Ivry (ligne 7)

Réservation 01 46 71 52 29
site du théâtre


Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur