L’ENCENS ET LE GOUDRON

Spectacle écrit suite à une longue reccherche auprès des patients atteints de troubles neurologiques
samedi 3 juillet 2010
popularité : 45%

« L’Encens et le Goudron » est avant tout un spectacle sur la vie, sur le chemin… Le récit d’une nouvelle naissance après le coma, d’une renaissance. Pour ceux que l’accident a touchés, la vie continue, malgré tout. Les cultures, les milieux, les âges, se mélangent. Les rapports humains, les échanges s’inscrivent dans une vérité sans faux-semblants. Mais à travers le point de vue de cette jeune femme au prénom de fleur, la pièce nous invite à prendre le temps, arrêter de courir, savourer les instants de bonheur… »

Auteur en scène : Violaine de Carné, avec la collaboration de Marie-Paule Ramo ;

Conception et interprétation musicale (harpe) : Isabelle Olivier
en alternance avec (violoncelle) : Véronika Soboljevski ;

Chorégraphie : Yano Iatridès ;

Création vidéo : Gilles Boustani et Jean-Damien Charrière ;

Scénographie : Edith Baudrand ;

Costumes : Sonia Bosc/ Maria Beloso Hall ;

Lumières : Jean-Yves Perruchon/Julien Paulhiac ;

Production : Compagnie Le T.I.R. et la Lyre ;

Co-production : Commune de La Norville ;

Avec le soutien d’Artel 91 pour la diffusion.

« L’Encens et le Goudron », c’est aussi le monde des mots. Sommes-nous les mots que nous prononçons ? Sur scène, une galerie de personnages blessés, que l’on apprend à connaître, à travers leurs troubles langagiers, partagé entre le rire et l’émotion.Et une seule comédienne, Violaine de Carné qui les interprète… »

« L’Encens et le Goudron », c’est enfin, et peut-être surtout, une pièce sur le souvenir et l’odorat, conducteur de notre mémoire... »

La création de L’encens et le goudron fait suite à une longue période de recherche de l’auteur.
L’écriture elle-même s’appuie sur un travail approfondi et sensible de documentation de plus de trois ans.
En rencontrant les patients d’un grand hôpital parisien, en suivant sur place, et durant huit mois, leur rééducation, Violaine de Carné s’est immergée dans les méandres du cerveau pour refaire surface avec un vrai travail de transposition théâtrale pour donner à voir et à comprendre de façon poétique et sensible la réalité scientifique.


Annonces

Le Château des Clandestins au théâtre EL DUENDE

TROIS REPRÉSENTATIONS EXCEPTIONNELLES SERONT DONNÉES LES 8-14 ET 15 FÉVRIER AU THÉÂTRE "EL DUENDE" A IVRY.

"Le Château des Clandestins" est un théâtre fou, brutal, joyeusement provocateur… (Télérama)

"Malavia livre dans cette pièce une très belle performance de comédien" (Les trois coups)

"Le choix de mise en scène apporte certes une part de dérision, mais donne étrangement plus de force et de dynamisme à une interprétation à la fois rythmée, drôle et touchante" (L’Intermède)

Métro Mairie d’Ivry (ligne 7)

Réservation 01 46 71 52 29
site du théâtre


Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur